Des idées qui circulent

    Le constat

    Téléphone au volant

     

    Les temps de réaction des conducteurs en conversation téléphonique augmentent de 50% :

    • Temps de réaction : « normal » (une seconde)
    • Temps de réaction « au téléphone » (une seconde et demi).

    Vous percevez un obstacle fixe à 121m
    devant vous ! La route est sèche.
    - A 110km/h, sans téléphone, vous vous arrêtez.
    - A 110km/h, avec téléphone, vous le percutez à … 65Km/h.

    SinistralitéSuivant une étude INRS d’avril 2007 :

    Si aucun automobiliste ne téléphonait en conduisant, il y aurait une réduction du nombre des accidents de 7 à 8%, soit près de 300 morts.